Aujourd’hui, un demi-milliard de personnes s’adonnent à la méditation. Cette discipline a fait ses preuves et ses bienfaits ne se comptent plus. Parmi ceux-ci, nous pouvons citer sa principale utilisation pour gérer son stress.

Alors, en quoi consiste la méditation ? Comment la pratiquer ? Par quel mécanisme la méditation combat-elle le stress ? Les réponses à vos questions se trouvent ci-dessous. 

Qu’est-ce que la méditation ? 

La méditation consiste à s’asseoir dans un endroit calme, en adoptant une position relaxante ainsi qu’une respiration régulière. C’est aussi vider votre esprit de toute idée destructrice et ignorer l’environnement qui vous entoure.

Il existe plusieurs techniques de méditation, mais le point commun entre elles est le détachement des problèmes. Grâce à la méditation, il vous sera possible de vous éloigner des conflits, afin de mieux les confronter. 

Contrairement à ce que vous croyez imaginer, la méditation ne nécessite pas forcément des heures d’affilée. En réalité, il suffit de quelques instants de repos pour s’adonner à cette pratique. La plupart d’entre nous trouvent que méditer pendant longtemps à chaque fois peut se révéler distrayant et donc moins attrayant.

Il est ainsi plus utile de créer une habitude de cinq ou six minutes quotidiennes et de s’y attacher. Aussi, la multitude de techniques pour méditer tend à diviser les partisans de cette discipline, entre ceux qui préfèrent une méthode X et d’autres qui ne jurent que par la façon Y.

Sachez qu’il n’existe pas de mauvaise manière pour méditer. Vous pouvez méditer comme vous le sentez et choisir les accessoires qui vous tentent pour parfaire votre méditation. Parmi les plus connus, le coussin de méditation (zafu) ou le mâlâ.

Ce dernier se compose comme un chapelet bouddhiste qui a pour but de focaliser l’attention sur les perles qui le composent. Suivez ce tuto pour apprendre à méditer avec un mâlâ tibétain.

Méditation et gestion de stress : Y a-t-il un lien ? 

Nous sommes exposés à des variétés de situations qui provoquent le stress dans notre esprit et les réactions de notre corps s’en suivent. Alors que cette vivacité corporelle est utile face au danger, elle peut vite devenir néfaste si elle se prolonge. 

C’est là qu’intervient la méditation. Cette dernière s’oppose point par point au stress. Elle aide à celui/celle qui l’exécute à gérer son stress. Comment ? En fait, le mécanisme d’action de la méditation est plutôt simple.

Il consiste à déclencher un état profond de relaxation au niveau du cerveau. Vous pouvez comparer ce concept à une sorte de coma éveillé ou de sédation. En méditant, votre esprit se dégage de la situation de stress qui le bloquait et se calme progressivement. À long terme, vous apprenez à mieux gérer votre stress et à ne plus être stressé(e) par tout et n’importe quoi. 

L’importance de la relaxation 

On sait tous que se reposer dans un coin calme aide à déstresser. C’est un point sur lequel se focalise la méditation. Se relaxer favorise la récollection de vos idées, ce qui importe énormément dans les situations où votre esprit surmené se retrouve bloqué.

En méditant, vous apprenez à reconstruire vos pensées, ce qui se révèle crucial lors des moments où la négativité prend le dessus. En conséquence, vous êtes moins vulnérable au stress et à ses effets. 

Les exercices pratiques d’une méditation antistress 

Comme nous avons précédemment précisé, il existe à ce jour plusieurs méthodes de méditation. Chacune d’entre elles vous permet de vous relaxer et donc de mieux gérer votre stress.

De manière générale, la méditation repose sur des principes de bases. Ces derniers s’articulent autour des points suivants : 

  • Tout d’abord, veillez à choisir un endroit calme au possible, à une période libre de votre journée. 
  • Au début, entrainez-vous à contrôler votre respiration. Celle-ci devient saccadée en situation de stress et la ralentir volontairement travaille pour vous en sortir. 
  • Par la suite, vous pouvez compter vos cycles. Chaque inspiration suivie d’une expiration vaut un point. À chaque fois qu’une pensée extérieure vient parasiter votre méditation, vous pouvez reprendre votre compte à zéro. 

Ainsi, ces trois points définissent la méditation. Cependant, vous pouvez trouver d’autres méthodes qui peuvent mieux convenir à votre personne. L’essentiel est de vous sentir reposé(e) et surtout libéré(e) de votre stress. 





LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici